Rechercher dans :

Faculté de médecine dentaire
Votre avenir vous sourit...

Directeur de recherche

  • Alain Moreau

Coordonnées

T : 514 345-4931 # 3476
F : 514 345-4801

Adresse géographique

CHU Sainte-Justine
Centre de Recherche
3175 Côte-Ste-Catherine
Montréal (Québec)  H3T 1C5

Laboratoire Viscogliosi en génétique moléculaire des maladies musculo-squelettiques

Thèmes de recherche

Axe de recherche :

  • Maladies musculo-squelettiques et sciences du mouvement

Projet 1 – La scoliose idiopatique adolescente (SIA)

La SIA est une déformation tridimensionnelle de la colonne vertébrale affectant près de 4% de la population québécoise et malgré cela l’origine de la scoliose idiopathique demeure encore inconnue. Notre programme de recherche vise donc à comprendre les causes génétiques responsables de ces déformations. L’équipe du Dr Moreau a récemment démontré pour la première fois un défaut dans la transmission de la mélatonine, une hormone, chez des cellules de patients atteints de SIA. Cette importante découverte devrait permettre la mise au point d’un premier test de dépistage et de tester des composés pharmacologiques afin de prévenir ou de réduire les déformations scoliotiques. Nos travaux touchent également le développement de modèles animaux afin de mieux comprendre cette maladie. Ci-dessus le développement d’une scoliose chez la souris C57Bl/6 naturellement déficiente en mélatonine.

Projet 2 – L’arthrose

L'arthrose touche un Canadien sur 10 et est la forme la plus répandue d’atteinte arthritique. Malgré cela, l’origine de cette maladie nous échappe encore. Notre équipe a récemment identifié une série de molécules grâce à la caractérisation de souris génétiquement modifiées. En effet, nous avons mis en évidence chez des souris Pitx1 /- une dégradation du cartilage articulaire ressemblant en plusieurs points à la maladie humaine. Ces travaux innovateurs montrent également la possibilité que l’arthrose et l’obésité puissent être associées via la participation d’une molécule intermédiaire nommée PPAR.

Projet 3 – Les cancers osseux

Les cancers osseux occupent le 4e rang en importance des cancers affectant les gens de moins de 25 ans et peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur la vie et la sauvegarde du membre atteint particulièrement chez les jeunes enfants. Malheureusement, dans une grande majorité des cas, on ignore la cause et l’origine de ces tumeurs. Le laboratoire du Dr Moreau travaille à comprendre le rôle d’une molécule appelée PARP-1 et celui de facteurs de croissance de la famille REG dans ce type de tumeurs.

Description des projets de recherche

Depuis octobre 2000, le Dr Moreau est directeur du Laboratoire de génétique moléculaire des maladies/malformations musculo-squelettiques. Son équipe s’intéresse à la génétique moléculaire des maladies musculo-squelettiques chez l’enfant (scoliose) et chez l’adulte (ostéoarthrite). Leurs travaux portent surtout sur les maladies musculo-squelettiques qui affectent les enfants (malformations congénitales, tumeurs des os et du cartilage), les adolescents (scoliose idiopathique) et les adultes (ostéoarthrite et dégénérescence du cartilage articulaire). De plus, son équipe étudie les mécanismes moléculaires impliqués dans l’inflammation et la régénération des tissus musculo-squelettiques. Dr Moreau est membre actif du Centre de Recherche sur le Tissus Osseux et le Parodonte (un nouveau consortium de chercheurs œuvrant dans le domaine de l’os) mis sur pied par l’Université McGill, l’American Society of Bone and Mineral Research et la Société de la Scoliose du Québec. Il est également le chef thématique de l’axe « biologie et génétique moléculaire » du Réseau Scoliose Québec.

  • Identification de dysfonctions dans la voie de signalisation de la mélatonine dans la scoliose idiopathique de l’adolescent (SIA) et développement des méthodes diagnostiques pour identifier les enfants à risque de développer une SIA
  • Découverte qu’une haute concentration plasmatique du Facteur P est impliquée dans l’initiation de la SIA et dans la progression de la courbure à travers un récepteur membranaire spécifique.
  • Caractérisation de la transduction du signal de la mélatonine dans les ostéoclastes et les ostéoblastes.
  • Contribution du facteur de transcription Pitx1 à la pathogenèse de l’ostéoarthrite (OA).
  • Développement de modèles animal pour étudier les maladies pédiatriques
  • Développement et validation clinique d’outils de diagnostic innovateurs
  • Identification de composés thérapeutiques utiles pour prévenir la scoliose et pour traiter d’autres maladies comme l’OA, l’ostéoporose et les dystrophies musculaires.

Publications

Vous trouverez la liste des publications du directeur de recherche sur cette page :

Prix et distinctions

  • Jeune chercheur 2008 en recherche pédiatrique, Fondation des étoiles (2008)
  • Lauréat du Prix Genesis 2008 “Biotechnologie de demain”, Génome Québec (2008)
  • Lauréat de la Fondation Yves Cotrel de l’Institut de France (2002-2010)
  • Personnalité de la semaine du Journal La Presse/Radio-Canada (2006)
  • Lauréat du Harrington Spine Symposium, An International Multidisciplinary Meeting to Advance The Art and Science of Spine Care, Meilleure présentation en Science Fondamentale (2005)
  • FRSQ – Chercheur-boursier, Junior II (2001-2005)
  • Prix Roger-Simoneau - 1er prix en science fondamentale - Société de la Scoliose du Québec (2001)
  • Prix Roger-Simoneau - 2ème prix en science fondamentale, Société de la Scoliose du Québec (2000)

Urgence | Offres d'emploi | Mon courriel | WebCT | iTunes U | Pour nous joindre   rss