Rechercher dans :

Faculté de médecine dentaire
Votre avenir vous sourit...

Directeur de recherche

  • Stéphane Roy

Coordonnées

T : 514 343-6111 # 5545
F : 514 343-2233

Adresses géographiques
Université de Montréal
Pavillon Roger Gaudry
Local : D-535
2900, Édouard Montpetit
Montréal (Québec)  H3T 1J4

Adresse postale
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Université de Montréal
Montréal (Québec)  H3C 3J7

Laboratoire de régénération tissulaire chez les vertébrés

Équipe

Personnel

  • Éric Villiard M. Sc.
    Technicien de laboratoire

Étudiants

  • Jean-Charles Guimond, M. Sc., étudiant au Ph. D.
  • Mathieu Lévesque, étudiant au Ph. D.
  • Samuel Gatien, étudiant au Ph. D.
  • Étienne Vincent, étudiant au M. Sc.

Anciens étudiants

  • Éric Villiard, M. Sc. 2006
  • Cara Hutchison, M. Sc. 2006
  • Mireille Pilote, M. Sc. 2004

Thèmes de recherche

  • Étude des mécanismes moléculaire et cellulaire essentiels pour la phase de préparation lors de la régénération épimorphique chez les vertébrés.

Description des projets de recherche

Projet 1

Étude de la voie de signalisation des TGF-beta dans le contrôle de la régénération du membre et de la guérison parfaite de plaies chez l’axolotl (salamandre mexicaine). Les TGF-beta sont impliqués dans le processus de guérison chez les mammifères qui ressemble en partie à la phase de préparation lors de la régénération du membre. Nous avons démontré que la voie de signalisation des TGF-beta est essentielle à la migration et à la prolifération des cellules chez l’axolotl lors de la régénération. Nous travaillons maintenant à comprendre comment les cellules d’axolotl perçoivent les TGF-beta et interprètent leurs présences (activation des Smads, MAPK etc.).

Projet 2

Comme la capacité de régénération semble être relié de prêt à la résistance aux cancers nous avons développé un projet de recherche afin de comprendre comment la régénération pourrait être relié à la résistance aux cancers. Comme le gène codant pour la protéine anti-tumorale p53 est muté dans plus de 50% des cancers chez l’humain nous avons choisi d’étudier le rôle de cette protéine dans la régénération épimorphique. Nos études nous ont démontré que cette protéine est essentielle à la régénération du membre. Nous avons donc entrepris de déterminer si elle est également responsable de leur résistance aux cancers.

Projet 3

Les axolotls régénèrent parfaitement la plupart de leurs tissues suite à une blessure ou une amputation. Ce processus fascinant est possible parce que l’axolotl est capable de stimuler la dédifférenciation de leurs cellules adjacentes au site d’amputation. Ceci signifie qu’ils n’utilisent pas de cellules souches. Donc la régénération du membre de l’axolotl offre une alternative intéressante aux cellules souches (libre de problème éthique sur la provenance des cellules) pour le remplacement d’organes défectueux.

Des études ont démontré que le gène Msx-1 est exprimé lors de la régénération épimorphique chez différentes espèces et qu’il pouvait également induire la dédifférenciation de cellules en culture in vitro. Nous avons donc entrepris de déterminé si ce gène était responsable de la dédifférenciation des cellules lors de la régénération du membre chez l’axolotl.

Techniques utilisées

  • Techniques de biologie moléculaire, cellulaire et analyses histologique
  • PCR, hybridation in situ, immunohistochimie, isolation d’acide nucléique, western blot
  • Culture cellulaire
  • Production d’axolotl transgénique

Projets en cours financés

Études de la voie de signalisation TGF-b/Smad lors de la régénération chez l’axolotl. (Projet 1)
IRSC (2009-2010)

Bourse du Canada à Samuel Gatien (relié au Projet 1, 2008-2011)
The axolotl: a naturally regenerating model organism. (Projet 2)
IRSC (2007-2009)

The axolotl a model for tissue regeneration. (Projet 3) (2007-2012)
CRSNG

Publications

Vous trouverez la liste des publications du directeur de recherche sur cette page :

Collaborateurs

  • Dr Gerardo Ferbeyre, Département de Biochimie, Université de Montréal
  • Dr Anie Philip, Département de Chirurgie, Centre de Recherche Hospitalier de McGill
  • Dr Jeremy Brockes, University College London, Angleterre
  • Dr Susan Bryant, University of California, Irvine Californie
  • Dr David Gardiner, University of California, Irvine Californie

Autres


Urgence | Offres d'emploi | Mon courriel | WebCT | iTunes U | Pour nous joindre   rss