La réalisation des programmes d’enseignement clinique requiert qu’un ensemble d’éléments varié soit regroupé simultanément. Cette organisation qui permet qu’un étudiant puisse traiter un patient à un moment précis et bénéficier de services connexes, ne peut se faire sans un minimum de règles de fonctionnement.

Il incombe à la direction des cliniques la responsabilité de l’application et du respect du présent protocole.

Tout comportement préjudiciable au patient sera évalué et sanctionné. Les sanctions sont la réprimande, la réprimante sévère et l’annulation du pointage clinique correspondant à l’action fautive. Cette approche est calquée sur les conséquences disciplinaires auxquelles s’exposent les dentistes qui contreviennent au Code de déontologie de l’Ordre des dentistes du Québec.

Pour tout autre écart à la réglementation, un avis sera versé à votre dossier. L’accumulation de trois avis pour le même motif est susceptible d’être sanctionnée plus sévèrement (cf.al.8).

Document de référence

  1. Code d’éthique et de professionnalisme facultaire
  2. Code de déontologie des dentistes