Urgence

-Comite Urgence

Comité Urgence

CLINIQUE D’URGENCES

PRÉPARATION À LA CLINIQUE

Votre présence est obligatoire. L’étudiant qui s’absentera du comité sans avoir prévenu le chef de service et la préposée au registre au moins 24 heures à l’avance, recevra la note E et devra reprendre cette séance. La date de reprise sera fixée par le chef de service assisté par la préposée au registre.

Si, pour une raison valable, vous devez changer votre journée ou votre demi-journée, avertissez la responsable des horaires cliniques (Manon Trudeau) à l’admission le plus rapidement possible. Vous devrez néanmoins reprendre la séance. Les modifications à l’assignation en urgence doivent être justifiées au chef de service.

Il est de la responsabilité de l’étudiant qui s’absente de trouver un remplaçant pour la séance. Il devra s’assurer de la présence de son remplaçant. L’étudiant doit contacter le chef de service par courriel afin de l’en informer. Il doit fournir les dates d’absence et de remplacement et le nom de l’étudiant avec qui il va intervertir les séances, si c’est le cas.

Prenez note que vous demeurez responsable de cette plage horaire. Si votre remplaçant ne se présente pas, vous serez appelé pour faire le travail.

Vous aurez besoin :

  • deux cassettes de base car habituellement deux patients seront examinés lors de la période clinique de 3 heures.
  • une cassette de D.O.
  • une turbine et une pièce à main
  • chariot
  • miroir à main pour le patient

Vous trouverez tout le reste du matériel sur place : rouleaux de coton, 2×2, etc…

Prendre note qu’il est de mise de ne pas ouvrir les tiroirs ou les portes dans les salles d’urgence. Tout ce dont vous aurez besoin se trouve sur le comptoir ou sur les tablettes du dispensaire à l’entrée des salles. Si vous ne trouvez pas le matériel, demandez à l’assistante responsable de la clinique d’urgence.

ÉTAPES CLINIQUES

Dès que le patient arrive à la clinique de diagnostic, l’étudiant doit indiquer dans Salud qu’il est présent en activant le bouton «patient arrivé». Cette procédure est essentielle afin de s’assurer autant en clinique qu’à l’admission que l’on puisse localiser le patient, ce dernier pouvant être assis au fauteuil en diagnostic sans que la préposée le sache à l’admission.

Deux situations cliniques peuvent survenir :

 SI LE PATIENT EST RÉFÉRÉ EN URGENCE SUITE À SON EXAMEN/DIAGNOSTIC

Il n’est pas nécessaire de compléter le feuillet «anamnèse» du service d’urgence. Il n’est pas nécessaire également de faire la révision médicale par le questionnaire médical d’urgence.

Cependant, il est essentiel de questionner le patient s’il y a eu des changements depuis le moment où l’examen a eu lieu. Une note à cet effet doit être inscrite au relevé des opérations

 SI LE PATIENT EST UN PATIENT «EXTERNE», C’EST-À-DIRE QU’IL N’A PAS ÉTÉ VU DANS LE CADRE D’UNE SÉANCE DE RX-DX CONVENTIONNELLE, OU QUE SON DOSSIER N’A PAS ÉTÉ ACTIVÉ DEPUIS PLUS DE 2 ANS

Les documents de la clinique d’urgence «anamnèse et questionnaire médical» doivent être complétés.

Une autre situation pour laquelle ces documents devraient être complétés est un patient régulier de la faculté qui est dirigé en urgence pour une condition nouvelle et qui demande une pris-en-charge rapide (exemple : patient vu en D.O. et qui développe une pulpite)

1. Selon la justification de la situation, compléter l’anamnèse, s’il y a lieu ou remplir la section Révision de l’histoire médicale selon le cas

  • faire signer le patient
  • apposer votre signature
  • faire signer le clinicien

2. Remplir le formulaire de la clinique d’urgence

  • inscrire les informations générales (date, adresse, no. dossier…)
  • reprendre la plainte principale et inscrire l’histoire détaillée de la plainte ainsi que tout renseignement supplémentaire pouvant mieux faire comprendre la situation du patient concernant sa plainte.

Traitements concernant la plainte : savoir si le patient a déjà subi un traitement en rapport avec cette plainte.

Médication concernant la plainte : savoir si le patient a dû prendre des médicaments à cause de sa plainte.

3. Faire l’examen clinique; aller consulter le clinicien.

b) Consultation avec le clinicien et suite de la séance clinique

  1. Faire un résumé de l’histoire de cas au clinicien et voir avec lui les procédures à suivre pour la suite de la séance.
  2. Compléter les tests et examens pertinents au cas : radiographies, test de vitalité…. Compléter les sections à cet effet du formulaire d’urgence.
  3. Revoir le clinicien pour confirmer le diagnostic et les suggestions pour le traitement.
  4. Faire signer la section «Consentement» pour le traitement d’urgence.
  5. Procéder au traitement choisi et approuvé par le clinicien.

c) Fin de la séance

  1. Compléter le relevé des opérations, remplir le relevé des finances et faire signer par le clinicien.
  2. Se présenter à la caisse avec le patient.
  3. Compléter la fiche d’évaluation avec le clinicien.

LE COMITÉ D’URGENCE EST OBLIGATOIRE. LES SÉANCES MANQUÉES ET MOTIVÉES DOIVENT ÊTRE REPRISES. LES SÉANCES NON MOTIVÉES DOIVENT ÊTRE REPRISES ET UNE SÉANCE SUPPLÉMENTAIRE DEVRA ÊTRE COMPLÉTÉE.